La Gigantomachie

Une grosse baston

C’est le nom donné à une grosse baston. Elle a opposé les géants, fils d’une divinité primordiale aux Dieux, Déesses et quelques autres divinités comme les Moires.
Au delà des évocations chez Hésiode et Homère, c’est Apollodore qui en parle le plus et vaguement Ovide.

Les origines

L’origine de la baston n’est pas claire. A la base, les dieux et les Déesses qui se pavanent et se la coulent douce sur l’Olympe énervent les Géants.  La littérature retiendra deux raisons potentielles pour le début de cette guerre, ou plutôt cette campagne d’extermination des Géants par le Déesses et les Dieux.

La première est celle d’un vol dans le palais d’Hélios par Alcyoneus. Un peu exagéré de commencer une guerre pour ça.

L’autre, c’est Héra qui s’est fait violer par Eurymedon. Là on comprend vachement plus le concept de guerre!

Quoi qu’il en soit, les géants se sont fait défoncer. La bataille d’une violence inouie a par exemple modifié une ile (Poséidon qui balance un bout de l’ile de Kos dans la gueule de Polybotes).

Un bout d’ile

Fin tragique de la première rébellion de toute l’histoire de l’humanité

La plupart de ce qu’il reste de cette bataille dans la littérature sont les mise à mort des géants. Pour pouvoir tuer les Géants, les Dieux et Déesses devaient obéir à une condition : être accompagnés d’un mortel. Héraclès a fait l’affaire!

La Gigantomachie c’est un peu la victoire de l’ordre sur le bordel, de la civilisation sur les barbares. Les Géants, divinités primordiales insensibles aux joies et raffinements de l’Olympe. Donc, en gros bourrins ils ont tentés de montrer qui sont les maîtres, ils l’ont découvert.