Narcisse et Echo

Une histoire d’Amour sans contact. Autrement dit des personnages qui ne se sont quasiment jamais vu…

Echo

Echo est un nymphe et pas n’importe quel type de nymphe, une Oréades nymphe des montagnes. Mais elle est la représentation criante de la nymphe. Une jolie fille, très très jolie fille, qui glandouille dans cette nature offerte par l’univers Olympien.

A la suite d’une sombre histoire de tromperie habituelle chez Zeus, Echo se retrouve accusée par Héra d’être la complice de son mari (Zeus). Héra extrêmement jalouse et particulièrement cruelle, condamne Echo à un mutisme bien singulier : elle ne peut plus que répéter les dernier mots des phrases qu’elle entend.

Narcisse

Parallèlement à cette histoire, Narcisse, jeune homme chasseur, fils d’une nymphe et d’un Dieu Fleuve (Céphise), serait condamné par une prédiction qui dit qu’il ne vieillira que s’il ne se se connait pas. Comprendre, que s’il ne se voit pas.

Alors que Narcisse chasse, Echo le voit un jour et tombe elle aussi éperdument amoureuse de lui. Comme toute personne qui le croise.

Et comme tout prétendant ou prétendante qui le croise et qui lui fait des avances, il ou elle est rejetée par Narcisse.

Et pendant ce temps, Echo continue de suivre Narcisse comme son ombre. Sans pouvoir lui parler.

Histoire d’Amour qui n’a jamais eu lieu

Jusqu’au jour où Echo a voulu enfin passer aux choses sérieuses, se révélant à Narcisse par un subtil jeu du chat et de la souris. Et lorsque Echo s’est retrouvée en face de Narcisse, réaction masculine typique : “Encore cette connasse! Allez casse toi…”. Un peu la schéma type de l’homme occidental du début du XX1ème siècle.

Echo, résignée, morte de tristesse, jusqu’à aller se cacher au fond d’une grotte, est prise en pitié par une Déesse, qui décide de la venger. Et quelle Déesse est mieux que Némésis pour se venger?

Plus tard, encore lors d’une partie de chasse, alors qu’il voit de l’eau clair, Narcisse aperçoit son reflet. Beau à tel point qu’il tombe amoureux de lui même jusqu’à s’en rendre malade. Jusqu’à vouloir mourir tellement il ne peut se rendre cet amour qu’il se voue.

Ce qui finalement, lui arrive. Il aurait même cherché à se voir dans les eaux du Styx.

A l’endroit où son corps a été retrouvé, furent découvertes ces fleurs blanches éponymes.

Quand on voit le nombre de selfies prises par chaque personne, on se dit qu’heureusement il n’y avait pas de smartphone à l’époque.